Alerte info : intervention musclée des FACA et policiers au domicile du ministre du Tourisme à Galabadja.

les soldats Faca en position de tirs IMG_3876
Image d’illustration des soldats FACA /

 

Bangui (République centrafricaine ) – samedi, 28 mars à 12h05, une colonne des véhicules militaires des forces armées centrafricaines (FACA), et un pick-up de la police centrafricaine, rempli des hommes en tenue lourdement armés, sont intervenus au domicile du ministre de la Culture, l’ex-chef Anti-Balaka  Dieudonné Ndomaté. Une dizaine des personnes ont été arrêtées, et le ministre, présent lors de l’intervention des forces de l’ordre à son domicile, a été sommé de se rendre. Que s’est-il passé ?

 

Pendant que la pandémie de Coronavirus-2019 n’a pas encore dit son dernier mot en République centrafricaine, et que les groupes armés, au nord du pays continuent de rendre la vie difficile aux populations civiles qui tentent de fuir pour se protéger dans des camps des déplacés, à Bangui, c’est le préparatif de la festivité du quatrième anniversaire de l’arrivée de Touadera au pouvoir qui fait bouger le mouvement cœurs unis, parti au pouvoir et le gouvernement. Mais ce samedi, contre toute attente, les forces de l’ordre, lourdement armées, à bord de six véhicules, sont intervenues pour arrêtés une dizaine d’hommes, au domicile du ministre du Tourisme et de la Culture, Dieudonné Ndomaté, situé au quartier Galabadja Sinistré, dans le huitième arrondissement de Bangui.

Pour l’heure, on ignore les raisons de cette arrestation, mais les témoins de la scène, interrogés par CNC, ont indiqué que les suspects ont été arrêtés alors qu’ils étaient en réunion, en présence du ministre Dieudonné Ndomaté lui-même. D’autres ont tenté de fuir, mais ils ont été très rapidement rattrapés, ont-ils ajouté.

Pour l’heure, les suspects, y compris le ministre Ndomaté, sont conduits à la section de recherche et d’investigation de la gendarmerie à Bangui. Pour quelle raison ?

Affaire à suivre…

 

Anselme Mbata

Copyright2020CNC.