Alerte info  : environ 5 jeunes hommes kidnappés par les rebelles de la CPC à Cantonnier, à la frontière avec le Cameroun

Publié le 13 février 2021 , 11:37
Mis à jour le: 13 février 2021 11:37
Une foule sortie observée l'arrivée des soldats FACA à Béloko, le 11 février 2021.
Une foule sortie observée l’arrivée des soldats FACA à Béloko, le 11 février 2021.

 

Béloko, République centrafricaine, samedi, 13 février 2021, 11:31:59 ( Corbeaunews-Centrafrique ). Les faits se sont produits il y’a quelques minutes au plein centre-ville de Cantonnier, une ville centrafricaine à la frontière avec le Cameroun.

 

Selon les témoins de la scène, l’acte de kidnapping a eu lieu non loin du Motel Kadéi, ou les rebelles ont fait leur apparition aux environs de 16h40. L’âge des otages varie de 16 à 19 ans, selon des sources locales qui évoque également la scène de panique et d’émotion au sein de leur famille.

D’après les rumeurs qui circulent en ce moment à Cantonnier, ces jeunes ont été kidnappés  pour la simple raison qu’ils avaient manifesté leur joie au moment de l’arrivée des soldats FACA et les russes dans la localité. Ils ont tous été menottés avant d’être emmenés à une destination inconnue. Mais d’autres sources parlent du Cameroun.

Pour l’heure, les mercenaires russes, basés à Béloko, viennent d’arriver à Cantonnier, et ils comptent pourchasser les ravisseurs afin de libérer les cinq jeunes hommes pris en otage.

Notons que les soldats FACA, appuyés par les mercenaires russes et rwandais ont repris le contrôle total du corridor Bangui – Béloko et Cantonnier il y’a quelques jours. Mais à leur arrivée, ils se sont basés qu’à Béloko et non à Cantonnier, dernière ville centrafricaine avant la frontière du Cameroun.

 

Par Gervais LENGA

Journaliste rédacteur, correspondant du CNC à Bouar

Alain Nzilo

Directeur de publications

Tel/ WhatsApp : +1 438 923 5892

alainnzilo@gmail.com

 

 

Aucun article à afficher