Alerte info Centrafrique : soulèvement des étudiants à l’Université de Bangui.

Publié le 11 juillet 2019 , 5:50
Mis à jour le: 11 juillet 2019 6:11
Livraison bloquée des sacs de riz à l’Université de Bangui le 11 juillet 2019. CopyrightCNC.

 

Bangui (République centrafricaine) — jeudi 11 juillet 2019, une livraison des sacs de riz chinois aux Étudiants de l’Université de Bangui tourne au soulèvement dans les campus universitaires

 

« Les Étudiants ont faim. Oui on a faim ! Mais pas question pour le Président de la République de nous envoyer de la nourriture. Il faut d’abord améliorer les conditions dans lesquelles nous étudions en ce moment », s’exclament les Étudiants de l’Université de Bangui qui ont bloqué il y’a quelques heures une livraison d’une dizaine des sacs de riz chinois envoyés par le chef de l’État Faustin Archange TOUADERA.

Manifestement, les Étudiants se sont fermement opposés à toute tentative de leur corruption par le pouvoir en place à seulement quelques mois des élections.

Malgré l’intervention du doyen de la faculté des droits qui tentent de négocier avec les Étudiants pour que le geste en nourriture du chef de l’État Faustin Archange TOUADERA soit considéré comme un acte humanitaire envers eux, la date de péremption indiquée sur les sacs des riz ne fait qu’aggraver la colère de ces derniers.

En effet, selon le délai indiqué sur les sacs du riz, celui-ci doit être consommé avant 2018 au plus tard. Ceci dit, le riz envoyé par le chef de l’État aux Étudiants n’est plus propre à la consommation, selon les intéressés.

En tout cas, depuis ce matin dans les campus universitaires à Bangui, le geste humanitaire du chef de l’État fait réagit plus d’un.

Touadera ne doit plus considérer les Centrafricains comme à l’époque où on distribue de la nourriture dans les rues lors de campagne électorale.

Rappelons que depuis quelques mois, chaque week-end, le Président Touadera, qui continue par ailleurs d’enseigner à la faculté des sciences à Bangui, distribue des billets de banque aux Enseignants universitaires afin de tenter de les corrompre d’adhérer à son parti le MCU.

Avec cette même disposition d’esprit, Touadera veut aussi faire entraîner les Étudiants dans son sillage.

Avec une très mauvaise cote de popularité actuelle, le parti MCU croit toujours qu’il va remporter dès le premier tour la prochaine présidentielle. Avec quelle magie ? À suivre….

 

Copyright2019CNC.