2 morts dans un combat entre les miliciens d’autodéfense rivaux au PK5.

Des miliciens d'autodéfense du quartier PK5 dans le troisième arrondissement de Bangui. CopyrightCNC.
Des miliciens d’autodéfense du quartier PK5 dans le troisième arrondissement de Bangui. CopyrightCNC.

 

2 morts dans un combat entre les milices d’autodéfense rivales au PK5.

 

Bangui (République centrafricaine) – CNC – L’affrontement a duré plusieurs heures ce vendredi 29 novembre, et le bilan provisoire fait état de deux morts, tous des miliciens autodéfense du quartier PK5, dans le troisième arrondissement de Bangui, capitale de la République centrafricaine.

 

D’Après une source indépendante au PK5 contactée par CNC, les combats étaient très violents avec l’utilisation des armes lourdes et légères par les belligérants ce vendredi 29 novembre.

D’après la même source, l’affrontement, qui a débuté vers 16 heures de Bangui par l’assassinat de deux éléments d’autodéfense du chef milicien dénommé Kamba-ti-Wa par des éléments du chef milicien LT, le successeur du tristement célèbre défunt chef milicien FORCE, de son vrai nom Nimeri Matar, a poussé le chef des armées, le colonel Mamadou, présent sur l’avenue des martyrs au début du crépitement d’armes au PK5 vers 16 heures à déployer des soldats FACA dans les quartiers environnants afin de sécuriser les populations déplacées, fuyant ces affrontements.

Pour l’heure, on ignore les raisons qui ont poussé ces deux factions rivales d’autodéfense du PK5 à s’affronter mortellement ce vendredi alors que d’importants efforts ont été déployés pour ramener la paix dans ce quartier de la capitale centrafricaine.

Entre temps, certains habitants du PK5 parlent d’une guerre de territoire et du pouvoir entre les chefs miliciens quiveulent étendre leur influence dans le troisième arrondissement de Bangui.

Du côté du gouvernement, on tente de rassurer la population locale avec le déploiement des forces de sécurité intérieure sur place, tandis que la Minusca, de son côté, réagit avec des patrouilles régulières des casques-bleus dans la zone.

 

Copyright2019CNC.