Centrafrique : soulèvement au quartier PK5 après l’attaque de la MINUSCA.

Publié le 8 avril 2018 , 4:48
Mis à jour le: 8 avril 2018 4:50

Centrafrique : soulèvement au quartier PK5 après l’attaque de la MINUSCA.

 

 

 

Image de la grève des taxis-motos du PK5 contre les agissements des milices d’autodéfense. Credit photo : Cyrille Yapédé pour CNC.

 

 

Bangui, le 8 avril 2018.

Par : Anselme Mbata, CNC.

 

Incendie du commissariat de la police du 3e arrondissement de Bangui, barricade des voies de circulation , le quartier PK5 est totalement paralysé ce matin du dimanche 8 avril après l’attaque de la MINUSCA, appuyée par les forces de l’ordre, dans le quartier général de la milice d’autodéfense dudit quartier.

 

Même si l’attaque de la MINUSCA et des forces de l’ordre cette nuit au quartier général de la milice d’autodéfense dirigée par Elmery alias Force n’a pas permis de mettre la main sur ce dernier comme prévu, celui-ci, bien que sorti gagnant après cette attaque, a tout de même perdu plusieurs de ses combattants dans cet affrontement.

Selon nos informations, plusieurs dizaines des éléments de Force ont été arrêtés, d’autres tués dans le combat cette nuit.

Par contre, le chef de la milice monsieur Elméry alias Force, quant à lui, est sorti indemne, sans aucun dommage physique quelques minutes après le retrait des forces de l’ordre de son quartier général.

Applaudi par ses fans ce matin à son apparition en public, monsieur Force n’a pas apprécié la perte de ses hommes dans ce combat. En conséquence, il a ordonné la destruction du bâtiment du commissariat du 3e arrondissement situé au PK5 et la fermeture de toutes les voies publiques menant à ce quartier.

Depuis 9 heures du matin, on y voit des hommes armés circulent à niveau dans les rues, et tous les commerces sont restés fermés.

En tout cas, la zone est totalement paralysée depuis ce matin.

Alors, peut-on parler d’un échec des forces mixtes qui ont attaqué la base de la milice d’autodéfense cette nuit ?

 

Copyright2018CNC.