Centrafrique : la Russie sollicite le feu vert de l’ONU pour envoyer des armes aux Faca.

Publié le 12 décembre 2017 , 9:33
Mis à jour le: 12 décembre 2017 10:19

Centrafrique : la Russie sollicite le feu vert de l’ONU pour envoyer des armes aux Faca.

 

 

 

 

Bangui, le 13 décembre 2017.

Par : Félix Ndoumba, CNC.

 

Provocation ou pas ? C’est la surprise de taille pour la Republique Centrafricaine lorsque la deuxième puissance militaire du monde, la Russie, vient de demander le feu vert du conseil de sécurité de l’ONU pour l’envoi dès la semaine prochaine de stock d’armes pour les Faca (Forces Armées Centrafricaines).

 

Selon le diplomate russe à l’ONU, il est plus qu’important de réarmer les soldats de Forces armées centrafricaines (FACA) pour faire face aux problèmes de sécurité presque insupportable dans le pays.

Seulement, la demande de la Russie risquerait de ne pas aboutir favorablement, car, selon un diplomate européen qui a requis son anonymat, la France et les États-Unis s’inquiètent sérieusement de cette demande russe et ils pourraient s’y opposer.

Alors que le Président Touadéra avait été vu en Russie le mois dernier accompagné d’un marchand d’armes russe sur une plage de Sotchi (Russie), le geste formulé par la Russie a toute sa raison de soulever de doute du coté américain.

Du côté des Russes, on jure sur l’envoi d’une cargaison d’armes légères et non lourdes, et c’est à la demande du Président centrafricain Touadera au Ministre russe des Affaires étrangères que les choses auraient été ficelées. Depuis Khartoum au Soudan où il a rencontré son homologue soudanais Omar El-Bechir pour la seconde fois depuis son investiture l’année dernière, le Président Faustin Archange Touadera serait sans doute dans son état second à l’annonce d’une possible opposition américaine à son double jeu diplomatique.

En attendant la suite, le Président Touadéra pourrait soulever la colère de certains pays partenaires historiques de la Republique Centrafricaine dans ce conflit.

 

 

Copyright2017CNC.