Centrafrique: Le PUR donne son impression sur la visite d’Antonio Guterres

Publié le 27 octobre 2017 , 4:55
Mis à jour le: 27 octobre 2017 4:56

Centrafrique: Le PUR donne son impression sur la visite d’Antonio Guterres

 

 

Monsieur Eddy Simphorien Kparekouti. Credit photo : Éric Ngaba, copyrightCNC.

 

L’avis du Parti de l’Unité et de la Reconstruction, (PUR) a la venue du secrétaire General des Nations Unis Mr Antonio Guterres le 24 Octobre 2017 en RCA.

—————————————–

 

Notre impression sur l’arrivée du Secrétaire General des Nations Unis, Mr Antonio Guterres, la RCA est membre des Nations Unis depuis 1960, Mr Guterres a choisie célébrer la journée des Nations Unis dans l’un des pays membre des Nation Unis et c’est normale, pour nous c’est une répétition de l’histoire de notre pays, qui ne va pas apporter plus quelque choses ou moin, d’ailleurs lui-même qualifie cette visite de visite morale, par contre la crise Centrafricaine est purement politique inter-centrafricains, ne peut avoir que des solutions politique à la centrafricaine, la stratégie du sortie doit être initier par les centrafricains au tour d’une table sans interférence extérieur, ici une prise de conscience collective est souhaitable, le président élus doit s’approprier des bases, des ressources du pouvoir national, afin de rassembler le peuple centrafricain autour d’une table, par ailleurs les victimes de la crise centrafricaine ont envie de voir la justice fait son travail.

 

Oui, nous disons que c’est une répétition l’histoire, le 5 Avril 2014 nous avons accueilli l’Ancient Secrétaire des Nations Unis Ban ki Moon, qui a promis d’apporter son soutien à une crise oubliée, mai après son départ il y a eu des exactions et des violences, qui sont finis par l’organisation d’une mauvaise élection en 2016, nous devrons tous comprendre que la présence des nations Unis chez nous c’est juste pour nous accompagner et non pour jouer nos rôles régaliens. Nous avons déjà plus de 12500 Hommes et le Président a demandé l’augmentation de 9000 hommes supplémentaires, on s’interroge déjà sur le bilan de ces 12500 hommes et l’utilité de ces 9000 casques bleus ?

Pourquoi pas aider la RCA a réarmées sa force nationale ? si vraiment les gens ont la volonté de nous aides encore à sécuriser notre pays ;

Nous avons également accueilli le président Français, Mr François Hollande, le 13 Mai 2016, ainsi que plusieurs fois son ministre de la Défense pour autant que notre crise persiste et continue d’endeuiller le peuple Centrafricain.

Nous avons aussi vu venir la visite du Pape François, le 29 Novembre 2016 a Bangui pour donner une chance a la paix, c’est pour vous dire que la solution a la crise que travers la République Centrafricaine ne peut être dictée de l’extérieur , c’est d’abord nous les Centrafricains , nous devons s’assoir a la table de dialogue , justice, et réconciliation, sans ingérence extérieur , ni parti prise, c’est en ce sens que les aides et les accompagnements de la communauté internationale puissent porter ses fruits pour la recherche de la paix et la cohésion nationale .